Les propriétaires, affectataires ou gestionnaires ont le devoir de veiller au bon état du monument, la responsabilité de la sécurité et de la bonne conservation du monument.

Le strict entretien correspond à l’action préventive ou curative qui, par des moyens réduits, empêche l’apparition d’un désordre, le supprime ou en arrête l’extension.

« Quelque habile que soit la restauration d’un édifice, c’est toujours une nécessité fâcheuse ; un entretien intelligent doit toujours la prévenir ».

En accord avec le Directeur régional des affaires culturelles (DRAC), et en période de fermeture au public de l’abbaye, nous avons confié l’exécution de quelques travaux aux entreprises Jadot (menuiserie) et Delhomme (plâtre).